Missions du réseau

Info
pratiques

Vous êtes ici : AccueilMissions du réseauLes congés payés du BTP > Les congés payés du BTP

Les congés payés du BTP

Lorsque le régime de Congés payés du BTP a été institué, en 1937, le secteur était caractérisé par une forte mobilité de la main d’œuvre, laquelle rendait difficile le suivi des droits à congés cumulés d’un employeur à l’autre.

Pour garantir la prise effective des congés, gage de la bonne santé des salariés dans un secteur d’activité physiquement exigeant, les entreprises adhérentes versent aux caisses des cotisations correspondant au coût des congés acquis par leurs salariés.

Ces sommes font l’objet de placements financiers dont les produits couvrent les frais de gestion, les charges fiscales et sociales ainsi que les avantages prévus par les conventions collectives du secteur (jours supplémentaires au titre du fractionnement et de l’ancienneté, congé de mère de famille, etc.). En prenant en compte ces avantages, le coût du congé pour les entreprises du BTP s’avère équivalent à celui que supportent celles des autres secteurs.

La gestion par les caisses des droits à congés permet en outre de libérer les entreprises de tâches administratives parfois complexes et de garantir le respect des dispositions légales et réglementaires.

Par les garanties qu’elles apportent, les caisses Congés Intempéries BTP jouent un rôle essentiel de sécurisation juridique et de régulation sociale au sein du secteur, rôle reconnu tant par les employeurs que par les salariés.